Un homme debout - Entretien avec Christel Seval

Un homme debout - Entretien avec Christel Seval

Franck Lopvet, Lucas Lopvet

Franck Lopvet est l'étoile montante des clairvoyants français. Son approche séduit avec une fulgurance étonnante. Ses révélations sur le fonctionnement humain sont renversantes.

EXTRAIT

"[ORDONNER À LA MATIÈRE] Oui, cette notion de gratitude, il faut bien la comprendre. La gratitude face à la vie, il ne s’agit pas de la « jouer » ! Comment allez-vous faire pour faire « semblant » d’avoir de la gratitude pour un truc que vous savez qui n’est pas encore là ? Si l’on considère la Déesse, ou Dieu, c’est-à-dire Gaia ou l’Unité, on comprend que le TOUT est une « créance » énergétique, une source d’énergie nous permettant de transformer cette énergie en quoi que l’on désire. La nature de Gaia est d’être une réserve énergétique qui se prête à tous les jeux que l’on veut dans le monde relatif. C’est une énergie de base qui est fournie, l’énergie de base nécessaire à devenir la forme que l’on souhaite voir apparaître dans la Vie. Lorsqu’on observe une Ferrari, – puisque c’est toujours le sujet dans la loi d’attraction : comment obtenir une piscine et une Ferrari en 48 heures chrono – quand on observe une Ferrari, on observe en fait Gaia ayant pris une forme. On observe de l’énergie pure s’étant transformée en quelque chose de dense, et qui prend la forme de ce que l’on souhaite. Face à cet être immense, cette conscience, qui veut bien me donner la chance et l’opportunité de la transformer en ce que je veux pour mon plus grand bien-être, quelle est l’attitude la plus empreinte de gratitude que je puisse avoir face à ce cadeau qu’est la vie ou l’énergie de la Déesse, ou Dieu,  souhaitant me faire cadeau de sa nature, l’énergie, afin que je fasse ce je veux avec pour en jouir ? On a longtemps cru que la bonne position vis-à-vis de ce cadeau incroyable qu’est la vie, ou l’opportunité de créer ce qu’on voulait, c’était une espèce de déférence, de position humble pleine de prières et de supplications face à quelque chose de plus grand, et qu’il convenait d’apprendre à prier correctement pour obtenir ce que l’on veut. Mais là, je m’inscris en faux,, il ne s’agit pas de « prier » la Vie avec le bon ton et d’utiliser les bons mots pour que ça plaise à Dieu et qu’Il nous envoie notre « cadeau ». L’amour de Dieu ou de la Déesse est tellement « grand » que notre façon de pouvoir répondre positivement à cette offre-là est de se mettre à ORDONNER la matière. C’est quand on va utiliser NOTRE POUVOIR, en ordonnant la matière avec notre vibrante volonté, en désirant, en tordant l’énergie de façon à ce qu’elle prenne la forme de ce que l’on veut, que l’on sera dans l’attitude de gratitude face à ce cadeau. Ce n’est pas en le prenant avec inquiétude, le cul serré dans une position bien-pensante de petit curé, en suppliant de la bonne façon, qu’on aura une attitude de gratitude face à ce cadeau. Ce cadeau est un véritable cadeau, il n’implique pas la moindre « bonne attitude » en retour, il n’implique pas qu’on y aille avec une obséquieuse déférence qui va dire « merveilleux, on m’a fait un cadeau, mais je ne vais pas l’utiliser, pas trop forcer ». Le cadeau de la Vie est gratuit, Dieu est d’une telle largesse, immensité, grandeur, qu’Il nous laisse toute latitude de dire à la matière : « prends la forme que je veux », « DEVIENS CE QUE JE VEUX », car il n’y a pas la moindre RETENUE dans ce cadeau de Dieu. Le cadeau n’est pas piégé, il n’y a pas à y aller avec des pincettes, à y aller avec le « bon » rituel en mettant la « bonne » robe, en faisant le « bon » sacrifice au « bon » moment, dans la « bonne » église. Dieu se contrefout de ces rituels à la con ! Ce qui est « sacré », c’est notre pouvoir, ce qui est sacré c’est que nous sommes à son image, et nous n’avons pas à ramper pour obtenir ce que l’homme « mérite ». Notre cadeau de droit divin c’est le droit d’ordonner la matière, c’est le droit de dire à la matière : « deviens ce que je veux que tu deviennes pour mon plaisir ». Et la véritable gratitude face au cadeau qu’est la Vie, face au cadeau qui est Dieu, c’est de ne pas DOUTER de l’immensité de ce cadeau, de la gratuité de ce cadeau, c’est d’arrêter de prêter à Dieu la mesquinerie de l’humain, d’arrêter de prêter à Dieu les paramètres mesquins de cet humain qui, lorsqu’il donne, implique que l’autre doive avoir une attitude en regard. Quand on offre quelque chose, on  l’offre gratuitement, les gens ne doivent pas être reconnaissants,  ils ne doivent pas forcément utiliser notre cadeau, et l’utiliser à bon escient. Imaginez qu’on vous offre un cadeau et que vous puissiez dire : « ah berk ! Je n’aime pas » et le jeter à la poubelle. Là, ce serait véritablement un cadeau. Car on vous aurait offert quelque chose dont vous faites « Ce Que Vous Voulez » ! Voilà quels sont les cadeaux de Dieu, de la Vie. Quand Dieu offre,on a le droit de prendre ce qu’Il offre et de le jeter, on a le droit de le tordre, de l’ordonner.Dieu ne se prie pas, Il s’incarne!"

 

13,00 €
  • Un homme debout - Entretien avec Christel Seval

Un homme debout - Entretien avec Christel Seval

Franck Lopvet, Lucas Lopvet

Franck Lopvet est l'étoile montante des clairvoyants français. Son approche séduit avec une fulgurance étonnante. Ses révélations sur le fonctionnement humain sont renversantes.

EXTRAIT

"[ORDONNER À LA MATIÈRE] Oui, cette notion de gratitude, il faut bien la comprendre. La gratitude face à la vie, il ne s’agit pas de la « jouer » ! Comment allez-vous faire pour faire « semblant » d’avoir de la gratitude pour un truc que vous savez qui n’est pas encore là ? Si l’on considère la Déesse, ou Dieu, c’est-à-dire Gaia ou l’Unité, on comprend que le TOUT est une « créance » énergétique, une source d’énergie nous permettant de transformer cette énergie en quoi que l’on désire. La nature de Gaia est d’être une réserve énergétique qui se prête à tous les jeux que l’on veut dans le monde relatif. C’est une énergie de base qui est fournie, l’énergie de base nécessaire à devenir la forme que l’on souhaite voir apparaître dans la Vie. Lorsqu’on observe une Ferrari, – puisque c’est toujours le sujet dans la loi d’attraction : comment obtenir une piscine et une Ferrari en 48 heures chrono – quand on observe une Ferrari, on observe en fait Gaia ayant pris une forme. On observe de l’énergie pure s’étant transformée en quelque chose de dense, et qui prend la forme de ce que l’on souhaite. Face à cet être immense, cette conscience, qui veut bien me donner la chance et l’opportunité de la transformer en ce que je veux pour mon plus grand bien-être, quelle est l’attitude la plus empreinte de gratitude que je puisse avoir face à ce cadeau qu’est la vie ou l’énergie de la Déesse, ou Dieu,  souhaitant me faire cadeau de sa nature, l’énergie, afin que je fasse ce je veux avec pour en jouir ? On a longtemps cru que la bonne position vis-à-vis de ce cadeau incroyable qu’est la vie, ou l’opportunité de créer ce qu’on voulait, c’était une espèce de déférence, de position humble pleine de prières et de supplications face à quelque chose de plus grand, et qu’il convenait d’apprendre à prier correctement pour obtenir ce que l’on veut. Mais là, je m’inscris en faux,, il ne s’agit pas de « prier » la Vie avec le bon ton et d’utiliser les bons mots pour que ça plaise à Dieu et qu’Il nous envoie notre « cadeau ». L’amour de Dieu ou de la Déesse est tellement « grand » que notre façon de pouvoir répondre positivement à cette offre-là est de se mettre à ORDONNER la matière. C’est quand on va utiliser NOTRE POUVOIR, en ordonnant la matière avec notre vibrante volonté, en désirant, en tordant l’énergie de façon à ce qu’elle prenne la forme de ce que l’on veut, que l’on sera dans l’attitude de gratitude face à ce cadeau. Ce n’est pas en le prenant avec inquiétude, le cul serré dans une position bien-pensante de petit curé, en suppliant de la bonne façon, qu’on aura une attitude de gratitude face à ce cadeau. Ce cadeau est un véritable cadeau, il n’implique pas la moindre « bonne attitude » en retour, il n’implique pas qu’on y aille avec une obséquieuse déférence qui va dire « merveilleux, on m’a fait un cadeau, mais je ne vais pas l’utiliser, pas trop forcer ». Le cadeau de la Vie est gratuit, Dieu est d’une telle largesse, immensité, grandeur, qu’Il nous laisse toute latitude de dire à la matière : « prends la forme que je veux », « DEVIENS CE QUE JE VEUX », car il n’y a pas la moindre RETENUE dans ce cadeau de Dieu. Le cadeau n’est pas piégé, il n’y a pas à y aller avec des pincettes, à y aller avec le « bon » rituel en mettant la « bonne » robe, en faisant le « bon » sacrifice au « bon » moment, dans la « bonne » église. Dieu se contrefout de ces rituels à la con ! Ce qui est « sacré », c’est notre pouvoir, ce qui est sacré c’est que nous sommes à son image, et nous n’avons pas à ramper pour obtenir ce que l’homme « mérite ». Notre cadeau de droit divin c’est le droit d’ordonner la matière, c’est le droit de dire à la matière : « deviens ce que je veux que tu deviennes pour mon plaisir ». Et la véritable gratitude face au cadeau qu’est la Vie, face au cadeau qui est Dieu, c’est de ne pas DOUTER de l’immensité de ce cadeau, de la gratuité de ce cadeau, c’est d’arrêter de prêter à Dieu la mesquinerie de l’humain, d’arrêter de prêter à Dieu les paramètres mesquins de cet humain qui, lorsqu’il donne, implique que l’autre doive avoir une attitude en regard. Quand on offre quelque chose, on  l’offre gratuitement, les gens ne doivent pas être reconnaissants,  ils ne doivent pas forcément utiliser notre cadeau, et l’utiliser à bon escient. Imaginez qu’on vous offre un cadeau et que vous puissiez dire : « ah berk ! Je n’aime pas » et le jeter à la poubelle. Là, ce serait véritablement un cadeau. Car on vous aurait offert quelque chose dont vous faites « Ce Que Vous Voulez » ! Voilà quels sont les cadeaux de Dieu, de la Vie. Quand Dieu offre,on a le droit de prendre ce qu’Il offre et de le jeter, on a le droit de le tordre, de l’ordonner.Dieu ne se prie pas, Il s’incarne!"

 

Donnez votre avis

Attention : le HTML n’est pas transcrit !
    Mauvais           Bon

Un homme debout - Entretien avec Christel Seval

  • Auteur : Franck Lopvet
  • Livraison sous : 8-10 jours
  • 13,00 €


Produits liés

Chronique d'un centre spirite

Chronique d'un centre spirite

Chronique d'un centre spirite Emmanuel Cristian..

12,00 €

La vie dans le monde spirituel - T10 - Evolution dans deux mondes

La vie dans le monde spirituel - T10 - Evolution dans deux mondes

La vie dans le monde spirituel - T10 - Evolution d..

15,00 €

Anna, grand-mère de Jésus

Anna, grand-mère de Jésus

Anna, grand-mère de Jésus - L'hi..

21,20 €

La cocréation - Dialogue entre deux maîtres spirituels

La cocréation - Dialogue entre deux maîtres spirituels

La cocréation - Dialogue entre deux ma&icir..

14,90 €

Mots-clefs : Channeling