Les ours insolites d'Afrique

Les ours insolites d'Afrique

L’importance historique et écologique de l’Ours n’est plus à démontrer : ce grand carnivore, à l’allure souvent majestueuse, fait partie intégrante de notre patrimoine culturel et de biodiversité.

Bernard Heuvelmans

L’importance historique et écologique de l’Ours n’est plus à démontrer : ce grand carnivore, à l’allure souvent majestueuse, fait partie intégrante de notre patrimoine culturel et de biodiversité. Et l’on sait combien est précaire la situation des derniers ours bruns des Pyrénées.

De nos jours, l’on trouve des représentants de la famille des ursidés en Eurasie tout comme dans les deux Amériques et sur la banquise arctique.

Pourtant, sur le planisphère des ours, une tache blanche demeure : l’Afrique, qui en semble bel et bien dépourvue. Ici, la cryptozoologie s’attache à combler cette lacune : et c’est ainsi que Bernard Heuvelmans a pu consacrer ce livre, longtemps inédit, aux « Ours insoliez d’Afrique ».

Avec la rigueur et l’audace scientifique qu’on lui connaît, l’auteur y aborde deux grands sujets.

La présence passée de l’Ours brun au Maroc, en Algérie et en Tunisie, est peu connue et fut souvent controversée : déployant son érudition coutumière, Heuvelmans analyse le problème en confrontant témoignages, textes anciens, oeuvres d’art antiques et ossements fossiles et subfossiles.

Quelques affaires plus localisée en Egypte et en Ethiopie, forment la transition avec une autre énigme, plus franchement cryptozoologique : celle de l’ « Ours Nandi » du Kenya.

Ce croquemitaine africain, sorte de variante tropicale de la Bête du Gévaudan, s’attaquant volontiers aux êtres humains, a naguère fait trembler les Africains tout comme les colons blancs du Kenya … Si cette créature ne fait plus guère parler d’elle aujourd’hui, la question essentielle demeure : qu’était donc l’Ours Nandi ? Un ours véritable, une hyène, un oryctérope, un énorme ratel, ou bien des hommes commettant les crimes que l’on lui attribuait ? Ou faudrait-il encore invoquer la survivance actuelle d’une espèce fossile, l’étrange Chalicotherium par exemple ?

Nous laisserons au lecteur le soin de découvrir la solution de l'énigme qu’avance Bernard Heuvelmans, aussi fascinate que bien étayée.

32,00 €
  • Les ours insolites d'Afrique

Les ours insolites d'Afrique

L’importance historique et écologique de l’Ours n’est plus à démontrer : ce grand carnivore, à l’allure souvent majestueuse, fait partie intégrante de notre patrimoine culturel et de biodiversité.

Bernard Heuvelmans

L’importance historique et écologique de l’Ours n’est plus à démontrer : ce grand carnivore, à l’allure souvent majestueuse, fait partie intégrante de notre patrimoine culturel et de biodiversité. Et l’on sait combien est précaire la situation des derniers ours bruns des Pyrénées.

De nos jours, l’on trouve des représentants de la famille des ursidés en Eurasie tout comme dans les deux Amériques et sur la banquise arctique.

Pourtant, sur le planisphère des ours, une tache blanche demeure : l’Afrique, qui en semble bel et bien dépourvue. Ici, la cryptozoologie s’attache à combler cette lacune : et c’est ainsi que Bernard Heuvelmans a pu consacrer ce livre, longtemps inédit, aux « Ours insoliez d’Afrique ».

Avec la rigueur et l’audace scientifique qu’on lui connaît, l’auteur y aborde deux grands sujets.

La présence passée de l’Ours brun au Maroc, en Algérie et en Tunisie, est peu connue et fut souvent controversée : déployant son érudition coutumière, Heuvelmans analyse le problème en confrontant témoignages, textes anciens, oeuvres d’art antiques et ossements fossiles et subfossiles.

Quelques affaires plus localisée en Egypte et en Ethiopie, forment la transition avec une autre énigme, plus franchement cryptozoologique : celle de l’ « Ours Nandi » du Kenya.

Ce croquemitaine africain, sorte de variante tropicale de la Bête du Gévaudan, s’attaquant volontiers aux êtres humains, a naguère fait trembler les Africains tout comme les colons blancs du Kenya … Si cette créature ne fait plus guère parler d’elle aujourd’hui, la question essentielle demeure : qu’était donc l’Ours Nandi ? Un ours véritable, une hyène, un oryctérope, un énorme ratel, ou bien des hommes commettant les crimes que l’on lui attribuait ? Ou faudrait-il encore invoquer la survivance actuelle d’une espèce fossile, l’étrange Chalicotherium par exemple ?

Nous laisserons au lecteur le soin de découvrir la solution de l'énigme qu’avance Bernard Heuvelmans, aussi fascinate que bien étayée.

Donnez votre avis

Attention : le HTML n’est pas transcrit !
    Mauvais           Bon

Les ours insolites d'Afrique

  • Auteur : Bernard Heuvelmans
  • Livraison sous : 8-10 jours
  • 32,00 €


Produits liés

Les félins encore inconnus d'Afrique

Les félins encore inconnus d'Afrique

La majesté du lion, la beauté du tig..

28,00 €

A la poursuite du Yeti

A la poursuite du Yeti

Dans cet ouvrage, Jean-Paul Debenat s’appuie..

19,50 €

Sasquatch et le mystère des Hommes Sauvages

Sasquatch et le mystère des Hommes Sauvages

Cet ouvrage recouvre dix ans de travail sur l'..

21,01 €

L'homme de Néanderthal est toujours vivant

L'homme de Néanderthal est toujours vivant

Bernard Heuvelmans, décédé ..

33,45 €

Mots-clefs : cryptozoologie