• Le mythe de la Crau

Le mythe de la Crau. Archéologie d'une pensée religieuse Celte

Valery Raydon

Préface Marco V. García Quintela

Le plus ancien mythe conservé sur le territoire de la Provence concerne la formation de la plaine de la Crau. C’est le tragique grec Eschyle qui nous en a transmis la plus vieille version au second quart du Ve siècle avant notre ère, dans un passage de sa pièce du Prométhée délivré. Il y racontait que la création de la plaine de la Crau s’était produite à la suite d’une pluie de pierres déversée par le dieu de l’orage Zeus pour sauver son héros de fils Héraklès attaqué par les géants Ligures alors qu’il se rendait en Espagne pour conquérir les bœufs de Géryon. L’identité hellénique des protagonistes et l’incorporation de ce récit étiologique au sein de l’œuvre du grand dramaturge athénien ont crédité jusqu’ici le récit d’être un pur produit de la culture grecque égéenne.

L’auteur entreprend ici une remise en cause de cette appréciation. D’une part, le mythe met en jeu une connaissance précise de la zone géographique bas-rhodanienne et se développe à partir d’un toponyme local non hellénique, ce qui suppose qu’il a vu le jour non pas en Grèce mais dans un milieu grec occidental, voir simplement hellénisé, qui pouvait être informé des realia géologiques et toponymiques de la Celtique méridionale. D’autre part, les conceptions qui structurent ce mythe restent sans parallèle dans la mythologie grecque mais trouvent d’exacts pendants dans les littératures celtiques insulaires médiévales et dans des textes hagiographiques sur deux saints de la Gaule mérovingienne. La légende de fondation de la Crau pourrait donc s’avérer être dans la forme où elle nous a été transmise l’interpretatio graeca d’un mythe gaulois de la période de La Tène ancienne.

Usant d’une approche structurale et comparative dumézilienne, l’auteur se livre à l’archéologie de ce qui constitue le plus ancien fragment de pensée religieuse celtique qui nous ait été conservé, exhumant et expliquant les vestiges d’une théologie véritablement panceltique codifiée de très longue date ayant trait à la fameuse croyance du ‘ciel qui tombe sur la tête’ partagée par les Celtes continentaux d’Illyrie, du Danube et des Gaules, ainsi que par ceux insulaires d’Irlande et du Pays-de-Galles.

Identifiant avec certitude l’Héraklès de la Crau à Ogmios, une divinité majeure du panthéon gaulois, l’auteur poursuit cette passionnante enquête en brossant un portrait de ce dieu qui démontre la stabilité de sa codification de la Gaule à l’Irlande, et qui confirme sa structuration autour du prototype indo-européen du dieu de la souveraineté magico-guerrière. Il invite en outre à une relecture du cycle des aventures d’Héraklès en Gaule en tant que possibles épisodes d’une mythologie ogmienne hellénisée.

Une découverte majeure pour l’étude de la religion gauloise et un époustouflant voyage au cœur des croyances celtiques.

Valéry Raydon est né à Nîmes en 1973. Il est docteur en histoire ancienne, chercheur indépendant et écrivain. Il est l’auteur de plusieurs livres de contes illustrés, d’articles scientifiques et d’essais consacrés à la mythologie comparée interceltique et indo-européenne.

REVUE DE PRESSE

« Voici un livre que nous n’hésitons pas à qualifier de désormais indispensable à tous ceux qui s’intéressent à la compréhension de la mythologie des Celtes (…) le meilleur dossier actuel sur le dieu Ogmios dans les différents panthéons celtes (…) »

OLLODAGOS (Claude Sterckx, Université Libre de Bruxelles)

 

« (..) Valéry Raydon signe une démonstration dont les implications excèdent le cas particulier de la plaine pierreuse provençale pour ébranler l’ensemble des études religieuses celtiques »

RELIGIONS ET HISTOIRE (Virginie Lérot)

 

« Dans cet essai, l’auteur fait œuvre d’un véritable travail comparatiste permettant de dégager, comme le sous-titre de son ouvrage l’indique, une véritable pensée religieuse celtique (…) La démonstration est éclatante et nous sommes parfaitement d’accord avec elle. »

NOUVELLE MYTHOLOGIE COMPARÉE (Guillaume Ouader)

 

« Le mythe de la Crau is a nicely produced study, agreeable to read, but also well indexed and abundantly supplied with scholarly references. »

JOURNAL OF INDO-EUROPEANS STUDIES (N. J. Allen, Université d’Oxford)

 

« L’un des mythes fondateurs des traditions provençales, analysé grâce à un éclairage nouveau fondé sur l’archéologie et le comparatisme, permet de comprendre ce qui avait jusque-là échappé à des générations de chercheurs (…) Convions nos lecteurs à découvrir ce remarquable travail réalisé par Valéry Raydon. »

KELTIA (Fabien Régnier)

 

« Parmi les analyses les plus convaincantes, je citerai l’argumentation qui relie l’identification entre Héraklès et Ogmios (…) L’analyse d’Ogmios-Oghma comme dieu de première fonction, de type varunien, paraît aussi assez convaincante. »

ÉTUDES CELTIQUES (P.-Y. Lambert, EPHE, IVe section)

 

« Valéry Raydon, en vrai spécialiste des anciennes mythologies, compare les mythes avec prudence et n’affirme qu’après avoir trouvé des correspondances répétées. »

AGENCE BRETAGNE PRESSE (Christian Rogel)

Donnez votre avis

Attention : le HTML n’est pas transcrit !
    Mauvais           Bon

Le mythe de la Crau

  • Auteur : Valery Raydon
  • Livraison sous : 8-10 jours
  • 20,00 €


Produits liés

Encyclopaedia Vampirica

Encyclopaedia Vampirica

Bien que ce mot n'évoque plus aujourd&#..

22,00 €

Le chaudron du Dagda

Le chaudron du Dagda

Le chaudron du Dagda Valery Raydon Préface C..

20,00 €

Contes et legendes de Broceliande

Contes et legendes de Broceliande

"Brocéliande", un nom qui r&eacut..

17,00 €

Contes et récits des Mayas

Contes et récits des Mayas

Contes et récits des Mayas Perla Petrich..

20,00 €

Mots-clefs : Mythologies