La bête du Gévaudan : oeuvre du diable ou simple animal?
Menu
Your Cart

La bête du Gévaudan : oeuvre du diable ou simple animal?

INFORMATION : l'utilisation d'un ad-block et/ou d'un vpn peut empêcher la validation de votre commande
La bête du Gévaudan : oeuvre du diable ou simple animal?
La bête du Gévaudan : oeuvre du diable ou simple animal?
  • Auteur: Andrea Saba
  • Poids: 0.30kg
19,00€
Prix hors taxes : 19,00€

Sur le registre paroissial de Saint-Étienne-de-Lugdarès, en Gévaudan, il est écrit, le 30 juin 1764, qu'une fillette de 14 ans, Jeanne Boulet, a été "tuée par une bête féroce". Ainsi commence l'énigmatique histoire de la bête du Gévaudan contée dans cet ouvrage, qui se lit comme un thriller. Minutieuse investigation qui nous dévoile, page après page, ces mystérieux et troublants événements intervenus sous le règne de Louis XV.
Vous saurez tout des battues successives menées par Étienne Lafont, le comte de Morangès, le capitaine Duhamel, le louvetier Denneval, le porte-arquebuse Antoine de Beauternes… Même l'évêque de Mende s'en est mêlé. En vain, car la bête était maligne. Vous ferez la connaissance de Jean et Antoine Chastel, intimement liés à la traque de la bête, tout en découvrant le monde de la lycanthropie et des loups-garous.
Vous suivrez le vagabondage de la bête dans cette région reculée et misérable, son ubiquité, sous l'emprise vraisemblable d'un sadique, dont les turpitudes font frémir. L'érudition d'Andrea Saba l'autorise à nous révéler, dans les dernières pages, sa propre opinion, tant il est convaincu d'avoir enfin percé le secret qui nous intrigue tant depuis des siècles.

Donnez votre avis

Attention : le HTML n’est pas transcrit !
Mauvais Bon
Mots-clefs : mystères
Notification Module
This is the sticky Notification module. You can use it for any sticky messages such as cookie notices or special promotions, etc.