L'anti-francmaçonnerie en France à la belle époque

Il arrive que les commandes passées depuis une tablette ou un téléphone ne se finalisent pas, si cela vous arrive, utilisez un pc et rapportez moi le problème par mail.
L'anti-francmaçonnerie en France à la belle époque

L'anti-francmaçonnerie en France à la belle époque

Michel Jarriges

Dans les années 1880, Troisième République et franc-maçonnerie commencent à se confondre aux yeux des antimaçons, qui vont alors essayer de s'organiser afin d'enrayer ce processus. Cette antimaçon-nerie naissante institutionnalise et structure l'antimaçonnisme, conception qui s'oppose à l'idée même de franc-maçonnerie. Avec la recrudescence du conflit entre l'État et l'Église catholique, qui fait suite à l'affaire Dreyfus, les groupements antimaçonniques connaissent leur âge d'or entre 1899 et 1914. Ces quinze années d'affrontements autour de la question laïque ont changé le visage de la France et accentué la coupure de la nation en deux camps irréductiblement opposés. Liées à des degrés divers au catholicisme et aux courants politiques conservateurs ou antirévolutionnaires, les organisations antimaçonniques ont pris toute leur part au combat pour la défense des valeurs religieuses et patriotiques selon l'idée que s'en faisaient leurs chefs. Le dépouillement exhaustif des revues antimaçonniques (notamment La Franc-Maçonnerie démasquée, La France chrétienne, La Bastille, La Revue antimaçonnique, la Revue internationale des sociétés secrètes) et la consultation d'archives à la Bibliothèque nationale de France, au Centre historique des A rchives nationales et aux Archives historiques de l'archevêché de Paris ont permis de mettre en lumière la grande vitalité et les rivalités des groupements impliqués. Ce faisant, Michel Jarrige a écrit la première histoire complète de l'antimaçonnerie en France à la Belle Époque. Cette étude constitue donc une contribution très appréciable à l'histoire des idées et des mouvements politiques pour la période concernée. Deux approches ont permis de retrouver les racines et les clefs du mouvement antimaçonnique : d'une part, l'exposé du fonctionnement et des activités des organisations antimaçonniques ; d'autre part, l'analyse des mentalités et des doctrines qui sous-tendaient l'action de ces formations. In fine, il est montré comment se fit le lien entre des formes de pensée antimaçonniques, antirévolutionnaires et antisémites selon le modèle du XIXe
siècle et l'antijudéo-maçonnisme propre au XXe siècle. 

Donnez votre avis

Attention : le HTML n’est pas transcrit !
    Mauvais           Bon

Captcha
  • vu: 17
  • Auteur : Michel Jarriges
  • Points de fidélité : 210
  • Livraison sous : 8-10 jours
  • 66,00€
  • Prix en points de fidélité : 210

Mots-clefs : esoterisme