Vaccins : on nous aurait menti ? - L'avis d'un avocat 

Il arrive que les commandes passées depuis une tablette ou un téléphone ne se finalisent pas, si cela vous arrive, utilisez un pc et rapportez moi le problème par mail.
Vaccins : on nous aurait menti ? - L'avis d'un avocat 

Vaccins : on nous aurait menti ? - L'avis d'un avocat 

3e Edition revue et augmentée

Jean-Pierre Joseph

Nouvelle édition. L'année 2012 n'aura pas été l'année de la fin du monde, mais l'année de la Révélation (véritable traduction du terme grec " Apocalypse"), c'est-à-dire le moment où nous cessons d'être des moutons, et où nous nous posons enfin les questions de simple bon sens, que nous aurions dû nous poser depuis longtemps. Pourquoi nous avoir caché la multiplication étonnante des cas de maladies, après les vaccinations de masse dans le monde entier : multiplication par 6 des cas de variole aux Philippines en 1918 après la vaccination contre la variole, multiplication par 2 des cas de diphtérie en France après le vaccin anti-diphtérique, ou par 7 en Allemagne en 1935 pour le même vaccin, multiplication par 4 des cas de polio en France en 1956/1957 après la vaccination anti-polio, etc… Plus récemment, pourquoi une étude réalisée en Californie en 2010, montre-t-elle que 92 % des enfants atteints de coqueluche étaient vaccinés ? Pourquoi nous a-t-on caché le fait que des milliers de malades neurologiques graves (dont certains sont décédés) avaient pour point commun le fait d'avoir été vaccinés contre l'hépatite B ? Pourquoi 13 pensionnaires d'une maison de retraite de Lorraine, vaccinées contre la grippe, sont-elles mortes de la grippe en hiver 2005 ? Pourquoi l'autisme (dont le nombre de cas s'est multiplié par 10 en 5 ans aux U.S.A.) ne touche-t-il pas les enfants non vaccinés (ex les Amish) ? Pourquoi nos brillants experts sont-ils dans le déni systématique du lien de causalité entre les vaccins et les graves handicaps atteignant aujourd'hui de nombreuses personnes qui étaient en bonne santé avant la vaccination ? On nous aurait menti ? Mais pourquoi ? Et alors que faire pour nos enfants risquant des effets secondaires graves, uniquement car "c'est obligatoire ?". 
Comment la Justice réagit-elle à cette situation ? Cette obligation, qui n'existe plus depuis longtemps chez nos voisins, ne serait-elle pas contraire au droit Européen, comme l'a laissé entendre récemment la Cour de Strasbourg ? Les vaccins ne sont en effet plus obligatoires que dans 5 pays sur les 27 que compte l'Europe. Jean-Pierre Joseph est avocat au Barreau de Grenoble, auteur du célèbre "les radis de la colère" qui montre les aberrations de la chasse aux sectes en France, et du roman "Même les beaufs en robe noire dansent avec le diable". 
Il est aussi instructeur de karaté, musicien et auteur compositeur.

 

FICHE TECHNIQUE

  • Date de parution : 07/06/2013
  • Editeur : Testez
  • ISBN : 978-2-87461-099-8
  • EAN : 9782874610998
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 192 pages
  • Poids : 0.297 Kg
  • Dimensions : 15,2 cm × 23,4 cm × 1,5 cm

Donnez votre avis

Attention : le HTML n’est pas transcrit !
    Mauvais           Bon

Captcha
  • vu: 16
  • Auteur : Jean-Pierre Joseph
  • Livraison sous : 8-10 jours
  • 18,00€